QUAND NOUS FAIRE APPEL ?

• Conseil médical

• Urgence à domicile

• Urgence sur le lieu de travail

• Rassemblement populaire (Culturel, religieux, sportif,politique…)

• Accidents de la circulation

• Transports médicalisés

• Evacuation sanitaire en Côte d’Ivoire, en Afrique, en Asie,

en Europe…
NE PAS APPELER LE SAMU

• Juste pour rire

• Pour signaler de faux accidents

• Pour vérifier si le 185 fonctionne effectivement

• Pour commander à manger

• Pour insulter l’opérateur…

QUI SOMMES NOUS ?

Une aide médicale 24 /24h. Le premier service d’Aide

Médicale Urgente qui se tient à votre disposition pour tout

type d’urgence et pour toute information à caractère médical.

Une équipe qui effectue les premiers soins d’urgence.


HISTORIQUE

Aux termes du décret n° 91-658 d’Octobre 1991 déterminant ses attributions son organisation et son fonctionnement, le Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR) a pour mission essentielle de :


MISSIONS

- Planifier, organiser et développer les secours d’urgence sur l’étendue du territoire national. Tout ceci se faire en coordination avec les services existants que sont le groupement des sapeurs

- pompiers militaires (GSPM),le groupement aérien de transport et de liaison (GATL) et plus généralement toutes les informations relevant des forces armées nationales de côte d’ivoire et le cas échéant, des autorités de police ;

- Assurer le ramassage, le transport et l’évacuation sur les formations hospitalières des accidentés de la route, des victimes des sinistres et des calamités, et d’une manière générale de toutes les personnes dont l’état de détresse nécessite des soins et des interventions urgentes indispensables à leur survie ;

- Dispenser aux personnes susvisées, les premiers soins que nécessite leur état. Le SMUR est donc une structure pré hospitalière, c’est à ce titre que le SAMU est sollicité particulièrement lors des crises. La médecine de proximité veut que l’hôpital sorte de ses murs et part à la rencontre du malade là où il se trouve. Le SMUR est organisé de la manière suivante :

- Le sous-directeur des opérations (SDO) qui est non seulement le chef de service du SMUR mais en même temps le sous-directeur de toutes les opérations des autres départements du SAMU. Le sous-directeur a sous ses ordres :

- Des médecins résidants ou permanents

- Des médecins vacataires

- Des médecins bénévoles

- Un personnel d’appui et de Régulation Médicale (PARM)

-Des ambulanciers

ANTENNE YAMOUSSOUKRO



HISTORIQUE

- L’antenne régionale de Yamoussoukro a été créée en 1995.

- Elle est fonctionnelle depuis mars 2000.

- Elle a été officiellement inaugurée le 11 janvier 2007.

L’antenne régionale du SAMU à Yamoussoukro compte deux entités :

- Le SMUR

- Le Centre d’Hémodialyse

L’antenne est dirigée depuis sa création par Dr YAO Jean-Claude, secondé par 02 Médecins Anesthésistes Réanimateurs. Dr AGOLE Bertin et Dr N’ZUE Barthélemy. L’antenne a enregistré depuis le 1er Janvier 2014, l’ouverture du centre d’hémodialyse avec

le Dr KOUASSI Jean-Martial Néphrologue.



MISSIONS

- Planifier, organiser et développer les secours d’urgence sur l’étendue du territoire national. Tout ceci se faire en coordination avec les services existants que sont le groupement des sapeurs

- pompiers militaires (GSPM),le groupement aérien de transport et de liaison (GATL) et plus généralement toutes les informations relevant des forces armées nationales de côte d’ivoire et le cas échéant, des autorités de police ;

- Assurer le ramassage, le transport et l’évacuation sur les formations hospitalières des accidentés de la route, des victimes des sinistres et des calamités, et d’une manière générale de toutes les personnes dont l’état de détresse nécessite des soins et des interventions urgentes indispensables à leur survie ;

- Dispenser aux personnes susvisées, les premiers soins que nécessite leur état. Le SMUR est donc une structure pré hospitalière, c’est à ce titre que le SAMU est sollicité particulièrement lors des crises. La médecine de proximité veut que l’hôpital sorte de ses murs et part à la rencontre du malade là où il se trouve. Le SMUR est organisé de la manière suivante :

- Le sous-directeur des opérations (SDO) qui est non seulement le chef de service du SMUR mais en même temps le sous-directeur de toutes les opérations des autres départements du SAMU. Le sous-directeur a sous ses ordres :

- Des médecins résidants ou permanents

- Des médecins vacataires

- Des médecins bénévoles

- Un personnel d’appui et de Régulation Médicale (PARM)

-Des ambulanciers

ANTENNE BOUAKE



HISTORIQUE

Le SAMU de Bouaké a été inauguré le 14 février 2013 par la Ministre de la Santé, Madame Raymonde Goudou Koffi ; il est constitué de 2 entités


MISSIONS

- Planifier, organiser et développer les secours d’urgence sur l’étendue du territoire national. Tout ceci se faire en coordination avec les services existants que sont le groupement des sapeurs

- pompiers militaires (GSPM),le groupement aérien de transport et de liaison (GATL) et plus généralement toutes les informations relevant des forces armées nationales de côte d’ivoire et le cas échéant, des autorités de police ;

- Assurer le ramassage, le transport et l’évacuation sur les formations hospitalières des accidentés de la route, des victimes des sinistres et des calamités, et d’une manière générale de toutes les personnes dont l’état de détresse nécessite des soins et des interventions urgentes indispensables à leur survie ;

- Dispenser aux personnes susvisées, les premiers soins que nécessite leur état. Le SMUR est donc une structure pré hospitalière, c’est à ce titre que le SAMU est sollicité particulièrement lors des crises. La médecine de proximité veut que l’hôpital sorte de ses murs et part à la rencontre du malade là où il se trouve. Le SMUR est organisé de la manière suivante :

- Le sous-directeur des opérations (SDO) qui est non seulement le chef de service du SMUR mais en même temps le sous-directeur de toutes les opérations des autres départements du SAMU. Le sous-directeur a sous ses ordres :

- Des médecins résidants ou permanents

- Des médecins vacataires

- Des médecins bénévoles

- Un personnel d’appui et de Régulation Médicale (PARM)

-Des ambulanciers

ANTENNE GAGNOA



HISTORIQUE

Aux termes du décret n° 91-658 d’Octobre 1991 déterminant ses attributions son organisation et son fonctionnement, le Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR) a pour mission essentielle de :


MISSIONS

- Planifier, organiser et développer les secours d’urgence sur l’étendue du territoire national. Tout ceci se faire en coordination avec les services existants que sont le groupement des sapeurs

- pompiers militaires (GSPM),le groupement aérien de transport et de liaison (GATL) et plus généralement toutes les informations relevant des forces armées nationales de côte d’ivoire et le cas échéant, des autorités de police ;

- Assurer le ramassage, le transport et l’évacuation sur les formations hospitalières des accidentés de la route, des victimes des sinistres et des calamités, et d’une manière générale de toutes les personnes dont l’état de détresse nécessite des soins et des interventions urgentes indispensables à leur survie ;

- Dispenser aux personnes susvisées, les premiers soins que nécessite leur état. Le SMUR est donc une structure pré hospitalière, c’est à ce titre que le SAMU est sollicité particulièrement lors des crises. La médecine de proximité veut que l’hôpital sorte de ses murs et part à la rencontre du malade là où il se trouve. Le SMUR est organisé de la manière suivante :

- Le sous-directeur des opérations (SDO) qui est non seulement le chef de service du SMUR mais en même temps le sous-directeur de toutes les opérations des autres départements du SAMU. Le sous-directeur a sous ses ordres :

- Des médecins résidants ou permanents

- Des médecins vacataires

- Des médecins bénévoles

- Un personnel d’appui et de Régulation Médicale (PARM)

-Des ambulanciers

ANTENNE SAN PEDRO



HISTORIQUE

L’antenne régionale de San-Pedro a été créée le 29 mai 2014 par décision ministérielle.


MISSIONS

- Planifier, organiser et développer les secours d’urgence sur l’étendue du territoire national. Tout ceci se faire en coordination avec les services existants que sont le groupement des sapeurs

- pompiers militaires (GSPM),le groupement aérien de transport et de liaison (GATL) et plus généralement toutes les informations relevant des forces armées nationales de côte d’ivoire et le cas échéant, des autorités de police ;

- Assurer le ramassage, le transport et l’évacuation sur les formations hospitalières des accidentés de la route, des victimes des sinistres et des calamités, et d’une manière générale de toutes les personnes dont l’état de détresse nécessite des soins et des interventions urgentes indispensables à leur survie ;

- Dispenser aux personnes susvisées, les premiers soins que nécessite leur état. Le SMUR est donc une structure pré hospitalière, c’est à ce titre que le SAMU est sollicité particulièrement lors des crises. La médecine de proximité veut que l’hôpital sorte de ses murs et part à la rencontre du malade là où il se trouve. Le SMUR est organisé de la manière suivante :

- Le sous-directeur des opérations (SDO) qui est non seulement le chef de service du SMUR mais en même temps le sous-directeur de toutes les opérations des autres départements du SAMU. Le sous-directeur a sous ses ordres :

- Des médecins résidants ou permanents

- Des médecins vacataires

- Des médecins bénévoles

- Un personnel d’appui et de Régulation Médicale (PARM)

-Des ambulanciers

ANTENNE KORHOGO



HISTORIQUE

Aux termes du décret n° 91-658 d’Octobre 1991 déterminant ses attributions son organisation et son fonctionnement, le Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR) a pour mission essentielle de :


MISSIONS

- Planifier, organiser et développer les secours d’urgence sur l’étendue du territoire national. Tout ceci se faire en coordination avec les services existants que sont le groupement des sapeurs

- pompiers militaires (GSPM),le groupement aérien de transport et de liaison (GATL) et plus généralement toutes les informations relevant des forces armées nationales de côte d’ivoire et le cas échéant, des autorités de police ;

- Assurer le ramassage, le transport et l’évacuation sur les formations hospitalières des accidentés de la route, des victimes des sinistres et des calamités, et d’une manière générale de toutes les personnes dont l’état de détresse nécessite des soins et des interventions urgentes indispensables à leur survie ;

- Dispenser aux personnes susvisées, les premiers soins que nécessite leur état. Le SMUR est donc une structure pré hospitalière, c’est à ce titre que le SAMU est sollicité particulièrement lors des crises. La médecine de proximité veut que l’hôpital sorte de ses murs et part à la rencontre du malade là où il se trouve. Le SMUR est organisé de la manière suivante :

- Le sous-directeur des opérations (SDO) qui est non seulement le chef de service du SMUR mais en même temps le sous-directeur de toutes les opérations des autres départements du SAMU. Le sous-directeur a sous ses ordres :

- Des médecins résidants ou permanents

- Des médecins vacataires

- Des médecins bénévoles

- Un personnel d’appui et de Régulation Médicale (PARM)

-Des ambulanciers